Territoire Grand Estérel

 

LE TERRITOIRE GRAND ESTÉREL INTÈGRE TROIS UNITÉS GÉOMORPHOLOGIQUES :

  • le massif côtier de l'Esterel
  • le plateau de Bagnols-en-Forêt séparé de l'unité précédente par le fossé du Reyran
  • au sud-ouest : la dépression permienne – bassin de l'Argens.

Ce massif essentiellement cristallin est fortement marqué par le volcanisme permien et se compose d'une roche mère acide. Les paysages constitués sont ainsi remarquables, justifiant le classement d'une large partie du massif.

carte10

Le territoire présente un taux de boisement de 73%, dont :

  • 44% de forêts publiques et
  • 29% de forêts privées.

UN POTENTIEL DE PRODUCTION LIMITÉ

Les forêts du massif sont de type méditerranéen et fortement dégradées par les passages répétés des feux de forêt. Le climat, rude pour la végétation, ne favorise pas la production. Des épidémies dans les peuplements naturels accentuent les contraintes climatiques (platype et bombyx pour le chêne-liège, matsucoccus pour le pin maritime, ...).

Ainsi, le massif présente des formations végétales basses prépondérantes. Les débouchés actuels du bois sont l'industrie pour les résineux et le bois de chauffage pour les feuillus. D'autres usages de la forêt sont encore bien représentés dans l'Estérel : pastoralisme, apiculture,...

DES RICHESSES ENVIRONNEMENTALES RECONNUES

Des milieux spécifiques composent ce massif et de multiples espèces préservées ont été repérées. Cette richesse environnementale est protégée et étudiée grâce aux différentes mesures de protection concernant le massif : régime forestier, Natura 2000, Réserve biologique...

DES PAYSAGES D'EXCEPTION

Ce massif situé entre terre et mer a été largement préservé d'une urbanisation galopante grâce aux statuts de protection le couvrant, notamment le classement au titre des paysages.

En effet, l'Estérel présente des spécificités qui le rendent uniques :
La rhyolite rouge participe activement à son identité visuelle.
Ses paysages sont reconnus pour leur qualité esthétique et la renommée de sites tels le Cap Roux, les gorges du Blavet, le Mont Vinaigre, la Colle du Rouet, la baie de Cannes, ... dépasse les frontières de la Région.

UN TOURISME FLORISSANT

Le développement du tourisme sur la Côte d'Azur est de nature à augmenter la pression sur les sites naturels d'exception comme l'est l'Estérel.
Ce territoire préservé n'attire pas uniquement les vacanciers, mais est aussi pour de nombreux usagers locaux, un espace privilégié où pratiquer leur activité récréative préférée (randonnée, balade, escalade, vélo,...).

UN TERRITOIRE EXPOSÉ AUX FEUX

La localisation de l'Estérel et son environnement direct très urbanisé le rend très vulnérable au risque feu. De nombreux incendie ont marqué le massif. Les moyens mis en œuvre pour assurer sa sauvegarde sont importants.

 

SIPMELes-Adrets-de-l'EstérelBagnols-en-forêtFréjuslogo-mandelieuPuget-sur ArgensSaint-RaphaëlTheoule-sur-Mer