Etude de fréquentation

Étude de fréquentation entre 2016 et 2018

Dans le cadre du projet de lancement d'une Démarche Grand Site de France (ou Opération Grand Site) dans le massif de l'Estérel, le SIPME a supervisé une étude de fréquentation quantitative et qualitative sur un espace naturel de 22 000 ha entre 2016 et 2018.

L’amélioration de l’accueil du public dans l’Estérel, la gestion des flux de fréquentation et la conciliation des divers usages du massif forestier est en effet un des axes d’action de la CFTGE et de la démarche OGS. L’étude de fréquentation a ainsi eu pour objet de pour mieux connaître les visiteurs qui fréquentent l’Estérel et son espace maritime, leurs pratiques et leurs attentes. L’enjeu? Développer par la suite un projet d’aménagement et de valorisation du massif adapté aux attentes des divers types d’usagers, tout en protégeant l’espace naturel.

Cette étude a été réalisée par le bureau d'études TRACES TPI, qui d'une part a collecté des données quantitatives pour estimer les flux de visiteurs à travers la réalisation de comptages en divers points stratégiques du massif, et d'autre part, a réalisé diverses enquêtes et interviews durant un an.

Les résultats de l’étude

Les résultats de l’étude ont mis en évidence que le massif et son littoral sont fréquentés toute l’année, bien plus que ce que n’imaginaient les gestionnaires des espaces naturels : 2 150 000 visites/an (soit 1 500 000 visites/an pour le secteur forestier et 586 000 visites/an pour le secteur littoral (hors plage)), avec 435 000 visiteurs différents/an (soit une moyenne de 4,95 visites/personne/an).

Télécharger la synthèse de l’étude de fréquentation 2016-2018

Télécharger le rapport de Fréquentation de l'Esterel 2018

Une étude présentée dans le cadre d’une conférence scientifique internationale en 2018

La méthodologie et les résultats de cette étude ont été présentés par le SIPME lors de la " 9th International Conference on Monitoring and Management of Visitors in Recreational and Protected Areas (MMV9) ", organisée par l'IRSTEA à Bordeaux du 28 au 31 août 2018. Cette conférence scientifique a rassemblé plus de 200 chercheurs et gestionnaires d'espaces protégés issus de 30 pays.

La présentation de l'étude du SIPME a eu lieu dans le cadre d'une table ronde intitulée " Pourquoi compter ? Présentation des meilleures pratiques en matière de collecte de données destinées à la préservation et à la gestion des espaces naturels ". Le SIPME a ainsi pu expliquer en quoi il est essentiel de croiser des données quantitatives issues d'éco-compteurs avec d'autres démarches (comptage visuels, interviews de visiteurs sur sites, enquêtes en ligne et interviews de personnes ressource) en vue d'obtenir des données opérationnelles, utiles aux gestionnaires pour la conception d'un schéma d'accueil du public.

charte 1

charte 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger le résumé de présentation de l’étude de fréquentation diffusé lors de la Conférence (en anglais)

SIPMELes-Adrets-de-l'EstérelBagnols-en-forêtFréjuslogo-mandelieuPuget-sur ArgensSaint-RaphaëlTheoule-sur-Mer